La chute des cheveux – Alopécie : les phases du cycle pilaire

Les phases du cycle pilaire

Phase anagène

La phase anagène est la phase de croissance du cheveu. Il s’agit de la période la plus longue du cycle pilaire
puisqu’elle dure de 2 à 5 ans. La très grande majorité des cheveux présents sur notre tête sont donc en phase anagène.

Phase catagène

La phase catagène est une phase de repos pendant laquelle le cheveu cesse d’évoluer. Elle dure environ 3 semaines,
ce qui est considérablement peu par rapport à la phase précédente.

Phase télogène

Pendant la phase télogène, le cheveu ne pousse pas, mais il reste attaché au follicule pileux. À la fin de cette phase,
l’ancien cheveu tombe et laisse place à un nouveau follicule en phase anagène, le cycle pilaire recommence.

L’alopécie androgénétique ou calvitie chez l’homme

L’alopécie androgénétique est une perte graduelle des cheveux due à l’influence des hormones mâles. Elle se manifeste généralement entre 40 et 50 ans, chez 70% des hommes en moyenne, mais, dans certains cas, elle peut
apparaître dès 18 ans. L’hormone qui cause cette perte de cheveux est la dihydrotestostérone (ou DHT). Cette perte de cheveux commence généralement au niveau des golfes (le devant de la tête) et du vertex (l’arrière de la tête). Elle se caractérise par un affinement des cheveux et une chute qui peut être brusque chez certains individus et plus lente pour d’autres. L’échelle d’Hamilton, modifiée par Norwood, permet de graduer la calvitie entre 1 et 7 où 1 correspond à l’absence de calvitie et 7 à l’alopécie maximale (perte des cheveux totale sur les golfes et le vertex).

Une étude en 2011 révèle que l’alopécie androgénétique provient non pas de la diminution mais de l’inactivation des cellules souches contenues dans le follicule pileux. Ces cellules ne se transforment pas en « cellules progénétrices » des cheveux, ce qui provoque l’atrophie du follicule qui ne produit alors que des cheveux microscopiques. Ainsi un homme chauve a le même nombre de cheveux qu’une personne sans calvitie mais ils sont peu visibles à cause de leur taille microscopique.

L’alopécie androgénétique ou calvitie chez la femme

Causes nutritionnelles

En dehors des causes hormonales, la chute des cheveux peut être
causée par des carences en fer, cuivre, zinc, silicium, vitamines B.
Cette sorte de perte de cheveux atteindrait environ 20% des
personnes pratiquant un régime modéré à sévère. Cependant, elle
est plus souvent associée à des problèmes de boulimie ou
d’anorexie. Le plus souvent, la personne va retrouver ses cheveux
au bout d’une période de temps qui peut aller jusqu’à 2 ans.

Recoiffe-moi le moral
Les différents types de cheveux